La Hollande, l'autre pays des terminales BEP MEL du Likès


Samedi 2 avril 2005 : Le jour du départ

Après un voyage sans encombre de Brest à Amsterdam via Roisy Charles de Gaule, les familles d'accueil nous attendaient à l'aéroport. Que de bellesretrouvailles...

Dimanche 3 avril : Le jour de la liberté

Journée libre dans les familles d'accueil. Le moment idéal pour fêter dignement et internationalement l'anniversaire de Florent. Ce moment est resté top secret et vous comprendrez qu'aucune preuve ni aucune photo ne seront divulguées.


Des fleurs à perte de vue
Pendant ce temps, nous autres professeurs avons visité grâce à Annemiek et son mari Peter l'un des plus grands polders (étendues de terre gagnées sur la mer) du monde

Lundi 4 avril : Le jour d'ouverture du projet Coménius: 8 pays représentés

Pendant que tout le monde travaillait (les autres élèves de Terminale MEL restés en France et les correspondantes de retour en classe), nous abordions le projet Coménius et nous nous rendions compte de l'aspect européen du projet. Ainsi la langue de Shakespeare nous permettait de communiquer avec des Hollandais (on s'en était déjà rendu compte) mais aussi avec des Grecs, des Italiens, des Tchèques, des Espagnols et des Polonais.

Le groupe européen

Les BEP MEL devant le lycée professionnel
Après l'introduction du programme par Richard et Brigitte (responsables hollandais des programmes internationaux), nous avons visité au pas de course le lycée de Wieringerwerf suivi de la visite du lycée professionnel que nous allions redécouvrir par la suite.
Avant le déjeuner, le maire de la ville nous a accueilli à la mairie pour nous présenter la naissance de sa ville à travers les durs labeurs des habitants qui ont créé le polder.

Monsieur le maire

Architecture de Hoorn
Après un déjeuner copieux, le car nous aconduit à Hoorn pour que nous puissions découvrir l'architecture de ce plat pays.


Les status sont cependant restées de marbre devant ce nombre impressionnant d'européen

Mardi 5 avril : le jour historique


Digue séparant la mer du Nord 
de la mer intérieure
Une journée bien chargée que cette journée historique. Après avoir traversé la grande digue séparant la mer du Nord de la mer intérieure, par un vent à décoiffer un breton, nous avons visité le village d'Afsluitdijk qui par ses constructions ressemble à un Locronan au milieu des canaux.

Elèves parlant avec un villageois d'Afsluitdijk

Cette journée s'est poursuivie par la visite en bateau de Giethoorm (encore appelée la Venise du Nord par les Hollandais). Un superbe voyage romantique pour les amoureux.

 
Vive les petits marins de BEP MEL

Cette visite balisée s'est finalement achevée tardivement à cause d'un moteur (électrique pour éviter la pollution) insuffisament chargé. Le vent aidant, nos amies Grecques ont dérivé en dehors des sentiers balisés et ont donc été difficiles à localiser.


Voici les Grecques seines et sauves

Plus de peur que de mal, mais cela nous a empêché de visiter Lelystad avant de revenir par la digue intérieure.

Mercredi 6 avril : Le jour des travaux

 


Des profs au travail. Etonnant non?
Pendant que nous mettions en commun nos travaux et que nous préparions les prochaines réunions, les élèves découvraient le système scolaire hollandais en intégrant les cours avec leur correspondantes.
Après s'être nourri l'esprit en hollandais, nos élèves ont exercé leurs talents culinaires dans la salle de cours de cuisine du lycée professionnel. Et oui, vous pourrez dès à présent leur demander de faire la cuisine et la vaisselle. Les trois quiches lorraines qu'ils nous ont mitonnées n'étaient pas assez grandes pour tous les convives tellement elles étaient bonnes.

Les apprentis cuisiniers de BEP MEL
Salle de cours
L'après midi fut consacré de nouveau au travail scolaire et nous avons pu nous aussi profs intégrer des classes pour découvrir le système éducatif hollandais.

Jeudi 7 avril : Le jour de la culture et non du jardinage


Place où l'on peut découvrir
le musée de Madame Thussaud
Après une visite guidée (toujours au pas de charge et cette fois-ci sous la pluie) des différents quartiers d'Amsterdam, nous avons visité :  
- La maison d'Anne Franck    
- Le musée nationnal (Rijksmuseum)
- Le musée Van Gogh


Restaurant chinois flottant

Cette journée marathon s'est achevée par un free time (temps libre en français dans le texte) bien mérité qui nous a permis enfin de faire quelques emplettes. A la tombée de la nuit, la visite d'Amsterdam by night sur les canaux nous à permi de découvrir des architectures incroyables

Vendredi 8 avril : Le jour des touristes


Les porteurs de fromages
et leurs remplaçants
Enfin du fromage et surtout du fromage de Hollande. La matinée fut consacrée au marché aux fromages d'Alkmar, un joli rituel folkorique destiné aux touristes qui fut suivi de la visite du musée du Fromage.

La pesée du fromage

Moulin du temps moderne
Après un moment de répit, la visite touristique continua par la visite de Zaanse Schans, un village d'anciens moulins à vents, précurseurs des éoliennes qui d'ailleurs portent le même nom (Windmill)

Moulin de l'ancien temps

Ce jour étant le dernier jour du projet Coménius, il s'est achevé par un repas européen où tous les élèves et tous les professeurs se sont retrouvés.


Des élèves comblés

Samedi 9 avril : Le jour des pleurs et des retrouvailles

Dur dur de quitter précipitamment les correspondantes. Un problème d'enregistrement nous a effectivement fait quitter le sol hollandais au pas de course. A peine le temps de se dire "au revoir", "à bientôt".
En moins d'une heure nous retouchions déjà le sol Français et la Bretagne n'était plus loin.
Que de souvenirs, que de moments agréables, que de ...

Un grand merci à l'AEL qui nous a aidé dans cet échange culturel et qui a participé aussi au projet du voyage en République Tchèque.
D'autres souvenirs pour nos élèves.