40 après, nos anciens champions de France de foot se retrouvent


Samedi 15 octobre 2006 les likésiens qui en 1966 avaient gagné le titre de champions de France de Football junior UGSEL se sont retrouvés dans leur école.


Une partie de l’équipe de 1966. Essayez de les reconnaître avec la photo de l’époque.

La photo parue dans le palmarès de 1966.

Ils ont pu se souvenir de cette victoire historique (40 ans après on en parle encore. La preuve !) La victoire fut d’autant plus considérable qu’elle était obtenue contre les éternels rivaux du Collège Saint-Yves, les voisins du bas ! Ils ont profité de l’occasion pour visiter avec les commentaires de Pascal Le Cossec, chef de travaux, la maison des énergies, eux qui en avaient tant et d’aussi naturelle !


Echanges de commentaires sur les photos.

Voici ce que disait le chroniqueur du Journal du Likès d’avril-mai 1966.

Dimanche 27 mars
Une finale Junior de football

Deux matches.

Un certain deuxième but ...

Un « président des supporters likésiens ».

Le vieux stade de Kerhuel n’avait jamais vécu dans une telle ambiance. Il faut l’avoir vu pour le croire... et nous ne sommes pas à Marseille !!!

Une finale nationale Junior St-Yves - Le Likès, c’est un événement qui ne pouvait passer inaperçu. Enfin pour une fois, on allait pouvoir applaudir (et quand j’écris « applaudir », je suis très loin de la réalité...) son équipe favorite. En effet, durant toute l’année nos Juniors jouèrent très rarement devant un public likésien. Les internes sont là pour le dire : ici, le jeudi, ou « on fait du sport » ou on s’occupe d’une activité quelconque, ou faute de mieux, on marche, mais « on » n’est pratiquement jamais sur la « touche ». Aussi, pour cette finale, il était normal de faire exception à la règle. On allait être chauvin pendant 24 heures. Honni soit qui mal y pense !!!

Dès le dimanche matin, les pancartes traditionnelles prenaient forme. On fouillait les greniers pour trouver quelques vieux instruments de musique, on demandait même aux responsables de devancer la « prom. » afin d’être aux premières loges !!!

Et pendant 90 minutes ce fut du « délire »... Il y avait deux matches

Les joueurs étaient bien décidés à « jouer jusqu’au bout », et, croyez-moi, ils l’ont fait : les nombreuses crampes à la fin du match n’étaient pas du « chiqué ».

Et que dire du match des supporters !... Il fut à l’image du premier : 90 minutes d’engagement « vocal et instrumental ». Le premier but encaissé par le Likès aurait peut-être découragé d’autres, mais ici, ce fut le contraire. A partir de ce moment, les joueurs furent littéralement « portés » vers l’égalisation et la victoire : 1 à 1... puis 2 à 1. Voilà un second but dont on reparlera longtemps, et si vous aviez entendu l’ovation qu’il a soulevée !!!

Il est vrai que les supporters likésiens avaient un président : un « supporter » des « supporters » et qui a bien fait son travail (la preuve, les Juniors ne peuvent plus s’en passer : c’est un « porte-bonheur »). Combien de tours de terrain ?... Combien de « relance d’ambiance »... il était partout, et dans une... forme éblouissante. Victoire d’une équipe certainement, mais aussi, victoire de tous les jeunes qui ont encore de l’enthousiasme. Bravo ! et à la prochaine... finale.

Photo des footeux 1928-1945