OPPORTUNITÉS D’EMPLOI ET D’EDUCATION POUR LES JEUNES PHYSIQUEMENT DÉSAVANTAGÉS

KEESARA un village où vivent des groupes socialement oppressés. Ils ont vécu là depuis les dernières vingt-cinq années. Etonnamment, il n’y a pas d’éducation pour les jeunes physiquement désavantagés. Ce droit leur a été refusé à cause de leur pauvreté et leur condition physique.

BUT DU PROJET

1. Fournir des opportunités d’éducation et d’emploi aux jeunes physiquement désavantagés.
2. Prévoir un développement et une croissance intégrés pour ces jeunes.
3. Explorer le placement des emplois dans les secteurs public et privé.

ARRIERE PLAN DU PROJET

Nous sommes familiers avec le terme « caste » et la plupart ont expérimenté cette discrimination de caste, d’une part ou de l’autre, comme discriminateurs ou discriminés.
Ici, les étudiants des castes supérieures peuvent aller à l’école et les autres ne le peuvent pas à cause des structures sociales existantes. Dans ce système, les jeunes oppressés ne peuvent aller aux mêmes écoles que les étudiants des castes supérieures.
Comme les parents de ces enfants demeurent dans un village, ils dépendent d’autres personnes qui les emploient pour travailler dans leurs champs et l’agriculture est leur principale source de revenu. Ils trouvent de l’emploi durant six mois par année mais les autres six mois, ils doivent aller ailleurs à la recherche d’un emploi. Ces migrations ont comme résultat de diviser les familles. Les enfants doivent rester à la maison, il n’y a personne pour prendre soin d’eux et ils sont laissés à eux-mêmes. Ils ne vont pas à l’école locale et deviennent éventuellement des itinérants.

ACTIVITES DU PROJET

Les promoteurs du projet aidés du personnel de soutien vont visiter les familles pour expliquer aux parents l’importance de l’éducation et les convaincre d’envoyer leurs enfants à l’école.
Le recrutement va continuer jusqu’à ce que le nombre de 15 soit atteint.
L’importance va être mise sur le recrutement des fillettes et viser à un minimum de 8 fillettes inscrites et venant à l’école. Une fois que ces enfants sont entrés à l’école, on s’efforcera de leurs donner un ‘enseignement joyeux’ et de qualité. Le statut social étant le même pour tous, ils ne seront pas sujets à de mauvais traitement.
Pendant leur séjour à l’école on verra à leur donner un enseignement technique. Ils apprendront les rudiments de l’informatique et l’usage des ordinateurs. Ceci va les aider lorsqu’ils iront à la recherche d’un emploi.

JUSTIFICATION DU PROJET

1. Les bénéficiaires étant socialement marginalisés il n’y a pas d’autres alternatives que de les amener à l’école.
2. Leur situation économique fait qu’ils ont absolument besoin d’être assistés.
3. Il n’y a aucune autre école dans la localité où ils peuvent être acceptés et se sentir bienvenus.
4. Les écoles de la localité chargent un prix exorbitants afin de leur empêcher de venir. Notre projet sera donc un foyer pour eux.
5. Nous avons une infrastructure bien établie qui peut être utilisée au bénéfice de ces enfants.
6. Il y a des opportunités d’emploi fournies par le gouvernement pour ces personnes moins favorisées et nous les rendrons plus à même d’en profiter.
7. Les techniques et arts enseignés à l’école leur rendront capables de faire face à la vie.
8. L’acceptation sociale sera accrue et amènera une jeunesse plus éduquée sur le campus.
9. Les élèves qui sortiront de notre institution seront les ambassadeurs de changements sociaux dans leur propre milieu et la société en général.

LE RESPONSABLE DU PROJET

Le F. Arockia Doss est le Directeur du Collège. Il a une maîtrise en chimie et une autre maîtrise en sociologie, un diplôme d’enseignement avec application en informatique. Il possède une expérience large et variée dans le domaine de l’enseignement formel et non formel, de même que dans les projets de développements sociaux.
Il est impliqué dans l’animation de l’EXPÉRIENCE DU TIERS-MONDE pour les groupes qui viennent de différents pays durant l’été.

POURQUOI L'AEL A RETENU CE PROJET ?

L'un des objectifs de l'A.E.L. est de s’ouvrir sur le monde en aidant financièrement des actions du réseau lasallien. Cette action a retenu notre attention car elle a pour objectif d'aider des élèves en difficultés conformément à l'objectif que Saint Jean-Baptiste De Lasalle avait lors de la création de ses écoles. Cette action humanitaire s'incrit dans la longue lignée des actions menées par l'AEL.
L'AEL s'est engagé pour 500€, si vous souhaitez faire un don à l'UMAEL pour ce projet, vous pouvez nous contacter à l'AEL au LIKESet sur le site http://www.umael-lasalle.org/Fra/Solidary/Projet_KEESARA.htm

Pour plus d'informations n'hésitez pas à consulter la page : http://www.umael-lasalle.org/Fra/Solidary/Projet_KEESARA.htm


APPEL À LA SOLIDARITÉ INTERNATIONAL

Amis de la Famille Lasallienne.
Comme vous savez bien, l´UMAEL realise un Project Solidaire en faveur de l´INDE dans la ville de Keesara.Le montant total du project est de 6.555,55 $ et en ces momentos nous avons deja 3.955,55 $ grace à la solidarité dee beaucoup d´anciens eleves et Associations d´Anciens Eleves de La Salle

"Opportunités d'emploi et d'education pour les jeunes physiquement desavantagés"

¡Il manquent 2.600 $ pour la termitation du project !

Depuis l´UMAEL nous faisons un appel a la SOLIDARITÉ de tous les Lasalliens à fin de pouvoir terminar URGENTMENT ce project et en commencer un nouveau en faveur des plus pauvres.(SECOLI)

Vous pouves obtenir plus d´information à la web internet

http://www.umael-lasalle.org


¿Comment collaborer d´une façon rapide, simple et sans cout pour vous et avec, en plus una seciurité totale?

A travers de la web Umael moyenant Carte de Credit.

http://ecom.umael-lasalle.org/shop.pl?action=ENTER&thispage=dona_fr.htm

Merci à tous et Heureux 2005.

Luis Donderis

Directaur Aire Solidaire UMAEL

Comité Executif de l'UMAEL

Suggestions et questions: info@umael-lasalle.org